UFC-Que Choisir de Charente Maritime

SANTE / BIEN ETRE

Agriculture biologique: Le cuivre sur la sellette

L’autorisation européenne du cuivre pour les usages agricoles prend fin le 31 janvier 2019. Et son renouvellement divise les États de l’Union qui peinent à trouver un consensus. Le principal outil de lutte utilisé en agriculture bio contre les maladies pourrait donc voir son utilisation remise en cause au grand dam de la filière. Aujourd’hui se tient la réunion de la dernière chance.

Mise à jour du 28 novembre 2018

La décision vient de tomber : la Commission européenne a voté le 27 novembre la dose maximale de cuivre autorisée en agriculture à 4 kg/ha/an lissée sur 7 ans. Une réglementation qui s’appliquera à compter du 1er février 2019 tant en agriculture conventionnelle qu’en agriculture bio. « Malgré la limitation de la dose maximale de cuivre à 4 kg, qui va poser des problèmes dans certains vignobles, la décision de la Commission est une réelle avancée, à condition d’avoir un accompagnement fort des pouvoirs publics », nous a déclaré Jacques Carroget, secrétaire national viticulture de la Fnab (Fédération nationale de l’agriculture biologique)….

Pour lire la suite de cet article, veuillez cliquer sur ce lien